© Agence Elite
RENCONTRE AVEC

Mary, globe trotter de la beauté

Un grand merci à Mary d’avoir pris un peu de son temps pour répondre à nos questions.
Mary est une jeune fille de son temps très attachée à son territoire et qui véhiculent les valeurs simples et authentiques.

Bonjour Mary,

Avec ton activité de Top Model, tu vis entre avions, hôtels, castings et podiums. Peux-tu nous dire quelles sont les lieux, villes qui t’ont le plus émerveillé ?

 

« Bonjour Pierre,

En effet, cela fait maintenant 4 ans que je suis mannequin, un métier très intense qui m’a demandé beaucoup de sacrifices, mais c’est surtout un métier dans lequel je m’épanouis pleinement. C’est une chance pour moi de pouvoir exercer cette profession qui, au-delà, de voyager, de côtoyer des personnalités, de fouler les podiums, ou encore de vivre dans des hôtels de luxe, m’a permis de grandir, d’être plus mature, et puis de me rendre compte aussi de la chance que j’ai d’être originaire de cette magnifique département des Landes.
Je vis actuellement à Paris mais je voyage régulièrement pour travailler dans les autres capitales de la mode comme Londres, Milan ou Barcelone.
Je n’affectionne pas vraiment la ville de Milan, car je n’y retrouve pas suffisamment le côté convivial et chaleureux.
Entre Paris, Londres et Barcelone, je ne pourrai pas faire de choix. A mon sens, ces trois villes possèdent chacune des critères que j’affectionne tout particulièrement. Paris est une ville incroyable qui m’époustouflera toujours autant, les balades sur les quais, visites de musées, expositions, évènements sportifs ou fashion. Paris est une ville très vivante dans laquelle il m’est impossible de m’ennuyer. Londres présente une diversité culturelle impressionnante, les gens sont adorables tant dans le milieu de la mode qu’au niveau de la population en général. A mon sens, l’esprit barcelonais est celui qui se rapproche le plus de l’âme landaise. C’est la ville dans laquelle je me sens le plus « comme à la maison ».

Tu habites à l’intérieur des Landes dans un petit village non loin de Mont de Marsan. Y reviens-tu de temps en temps ? Peux-tu nous dire ce qui te manque le plus quand tu es loin de chez toi ? Et qu’aimes-tu sur ton territoire ?

« Je suis originaire d’un petit village des Landes qui compte environ 350 habitants (sans oublier les vaches, canards, poulets, quelques chevreuils et sangliers…) ! 350 ? c’est aussi aussi le quart du nombre de personnes sollicitées pour l’organisation d’un simple défilé de mode à la Fashion Week. Autant te dire qu’il fait bon rentrer dans les Landes dès que je le peux.
Dès que mon « emploi du temps » me le permet je rentre dans les Landes.
Quand je suis à Paris, je vis une vie à cent à l’heure ! Je voyage, je travaille, je fais mes castings, je fais mes séances de sport, je cuisine. Puis, quand j’ai des jours off, je vois mes amis, je me balade, j’assiste à des rencontres sportives, je visite des musées… impossible de s’ennuyer à Paris !
C’est une vie très rythmée que j’adore, absolument aucune de mes journées ne se ressemblent. Je ne ressens aucune lassitude.
Et puis dès que j’ai l’accord de mon agent, je prends un train ou un avion pour rentrer ici. Heureusement, les Landes ne sont pas si mal desservies. Une fois ici, priorité à ma famille ! Je rentre généralement sur des courtes périodes de deux ou trois jours. Pour moi, mes week-ends landais se résument à : des repas en famille, boire des verres avec mes amis, voir les matches de basket de mon frère, de mes cousins.

Cette région offre un large choix d’activités qui me permettent là aussi de rythmer mes journées. Je profite intensément de la nature entre balades à pied ou vélo.
Ce qui me manque le plus lorsque je suis loin de chez moi c’est sans aucun doute ma famille avec qui je suis très proche, et puis mes amis, ainsi que tout ce côté nature et paisible, la tranquillité des Landes, les plages, le climat. M’éloigner des Landes m’a permis de me rendre compte de toutes les qualités qu’elles présentent. Au-delà de sa situation géographique et environnementale, l’aspect humain et chaleureux est un atout majeur.

La convivialité de ce département, l’entraide, le partage, les traditions, l’esprit joyeux et festif, sont des particularités qui caractérisent à merveille les Landes.

Les Landais font preuve d’humanité et de solidarité, et sont toujours prêts à apporter leur aide en cas de besoin. En voyageant, j’ai rapidement constaté que ces valeurs n’étaient pas naturelles pour tous.

Les Landes sont un département très dynamique peu importe la saison. L’hiver, ce sont notamment les rencontres sportives qui animent les week-ends, et dès qu’arrivent les beaux jours, ces dernières laissent place aux rassemblements festifs et variés. En effet, les étés landais sont bien connus pour leur joie de vivre ! Que ce soient les fêtes locales avec les courses landaises, les rassemblements autour de l’art, le surf, … il y en a pour tous les goûts et pour tout âge. Sans oublier la gastronomie landaise qui n’a plus de réputation à faire !

Pour finir, peux-tu nous donner 5 adjectifs qui, selon toi, qualifie le mieux notre territoire des Landes intérieures ?

 

Convivialité, paisibilité, solidarité, festivité, diversité…je suis très fière d’être issue d’une telle région, heureuse que l’on m’ait inculqué de telles valeurs que jamais je ne troquerai contre du matérialisme ou de la sophistication. Je pense d’ailleurs que c’est cet équilibre entre mes Landes natales et le reste du monde qui me permet non seulement de réussir dans ce métier mais surtout de m’y épanouir pleinement.

Nos suggestions