La tauromachie

L'arène montoise, dite du « Plumaçon », accueille chaque année des spectacles taurins et corridas.

Elle fait partie des sept arènes françaises classées en première catégorie.

les corridas

Il s'agit d'une course de taureaux au cours de laquelle six taureaux sont généralement combattus et mis à mort par des matadors. Les animaux ayant au moins 4 ans et moins de 6 ans.

Cartels 2017

ATTENTION : Juan Del Alamo remplacera Ivan Fandino à la corrida du vendredi 21 juillet.

Les autres spectacles taurins

La novillada

Une novillada est une corrida opposant de jeunes taureaux (novillos) qui ont moins de 3 ans à de jeunes toreros.

Elle est piquée ou non piquée.

le concours landais

C'est une course landaise un peu spéciale, c'est-à-dire que les toreros (écarteurs et sauteurs) affrontent des vaches élevées par des ganaderos (éleveurs d'un troupeau de vaches). Mais au lieu qu'il n'y ait qu'une seule cuadrilla (équipe d'hommes, écarteurs et sauteurs) et qu'une seule ganaderia (troupeau de vaches), il y en a plusieurs qui sont en compétition lors de la même course. Ce concours est l'occasion de réunir les meilleures vaches de chaque ganaderia concurrente et de les opposer aux meilleurs toreros du moment.


La corrida portugaise

C'est une corrida qui se déroule à cheval sans mise à mort en public.

 

Dans la corrida portugaise, cheval et cavalier forment comme un couple inséparable dans une véritable démonstration de dressage où leur totale complicité est vite perçue. Cheval et toro semblent jouer au jeu de la vie, entraînés dans une sorte de farandole. Le cœur des spectateurs bat au rythme du galop du cheval. Ce dernier esquive les assauts du toro avec un brio que seuls l'instinct de survie et une maîtrise parfaite de la part du cavalier, peuvent justifier avant le moment final où les forcados, à mains nues, vont essayer d'arrêter le toro.